[Annonce] Charte du journal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Annonce] Charte du journal

Message  Vidin le Ven 13 Avr - 19:40

Mise à jour le 27 février 1460.

Charte du journal


I – De la liberté d’expression, ses limites et ses protections

Art. 1 : La première des valeurs du journal est la liberté d’expression de chacun, garantie par le journal.

Art. 2 : L’insulte, la calomnie, l’argumentaire infondé ou toute autre forme d’irrespect ne seront jamais cautionnés par le journal. La liberté d’expression a pour limite le respect des personnes et des institutions.

Art. 3 : Le journal peut protéger l’anonymat des auteurs même s’ils sont plutôt invités à assumer leur propos. Le rédacteur en chef pourra en prendre la pérennité. Dans tout les cas, des propos insultants seront refusés. L’auteur a donc le droit d’envoyer son article directement en message privé au rédacteur en chef et de demander ou non qu’il en prenne la pérennité.


II – Du contenu des articles


Art. 1 : Le travail de création est essentiel dans l’accomplissement de l’être humain, c’est pourquoi tout article doit être l’œuvre de son auteur et toute inspiration doit être notée. L’inspiration est conseillée mais la copie est strictement interdite. L’article d’un autre auteur ne peut être proposé qu’avec l’accord écrit de celui-ci.

Art. 2 : L’article se doit d’être en bon français de manière orthographique et syntaxique. Le journal, grâce au conseil de rédaction, a pour volonté d’aider ceux qui auraient du mal.

Art. 3 : L’objectif du Journal est d’aborder tous sujets culturel, politique, sportif, scientifique, économique, social pour ouvrir la culture générale du lecteur, aiguiser son sens critique et sa réflexion.

Art. 4 : Un article est limité à 1 000 mots.
Art. 4-1 : Pour tous les articles dépassant 1 000 mots, ils devront faire l’objet d’une discussion au conseil de rédaction. Plusieurs solutions peuvent être trouvées. Ou il peut être diminué, ou il peut être mis sous forme d’épisodes ou, s’il peut se suffire à lui-même, il peut être publié sous forme d’édition spéciale.
Art. 4-2 : Les auteurs peuvent travailler en collaboration pour réaliser une édition spéciale composée de plusieurs articles, d’entretiens, de débats, etc. Dans ce cas, il n’y a pas de limite fixe de mots.


III – De l’organisation du Journal

Art. 1 : Parce que nous voulons rassembler un maximum d’auteurs de tous les horizons et parce que nous ne pouvons contraindre ceux qui ont déjà des responsabilités à tenir un emploi du temps rigoureux, le Journal ne sera plus hebdomadaire. Il sera agrémenté des articles au fur et à mesure.

Art. 2 : Le conseil de rédaction est composé du rédacteur ou de la rédactrice en chef et du correcteur ou de la correctrice. L'assemblée des journalistes est composée de l'ensemble des journalistes et présidée par le rédacteur ou la rédactrice en chef ainsi que le correcteur ou la correctrice.

Art. 3 : Le conseil de rédaction a un droit de regard sur les articles proposés par les auteurs, un droit de refus, de modifications ou de proposition de réécriture. En tant que membre de l'assemblée des journalistes, tout journaliste a le droit de venir faire des remarques, des propositions, des critiques mesurées sur le travail d'un autre. Néanmoins, en cas de conflit, c'est le conseil de rédaction qui tranchera le litige.

Art. 4 : Une salle des propositions d’articles sera ouverte où les auteurs pourront déposer leur travail. L'article sera considéré en version finale une fois la correction syntaxique et orthographique faite et si aucune objection ou proposition de journaliste n'est faite. L'article n'est pas non plus figé dans son état final, un journaliste peut toujours, avant sa publication, réagir dessus.
Art. 4-1 : Si les corrections orthographiques ne sont pas gênantes, il peut arriver que certaines corrections syntaxiques changent le sens de la phrase. C’est pourquoi elles seront indiquées en rouge pour être parfaitement visibles et sujettes à discutions.

Art. 5 : Pour certains cas complexes ou devant être traités rapidement pour une quelconque raison, une réunion sur MéSaNge peut être organisée entre l’auteur et le conseil de rédaction.

Art. 6 : L'assemblée des journalistes débattra et prendra toutes les décisions importantes liées au journal, à sa tenue, à sa direction, à ses choix. Les journalistes y ont tous le même statut. Seuls quelques cas très polémiques ou demandant réactivité pourront être gérés par le conseil de rédaction, qui est tenu de mettre au courant l'assemblée des journalistes après coup.
Art. 6-1 : La participation à l'assemblée des journalistes n'est pas obligatoire mais bien évidemment, vivement recommandée.
Art. 6-2 : A l'intérieur de cette assemblée et selon les besoins du conseil de rédaction, des postes à responsabilités pourront être ouverts à candidatures. Le conseil de rédaction se réservant le droit de refuser une candidature en motivant ses raisons.


IV – De la possible rémunération du travail d’écriture


Art. 1 : Tout travail mérite salaire et le travail d’écriture est un vrai travail. Si certains trouvent le plaisir d’écrire ou d’aider suffisant, d’autres verront l’intérêt d’une rémunération qui récompense le travail accompli.

Art. 2 : A l’exception de l’entretien, tous les articles peuvent être rémunérés au mot, à hauteur de 0,016 écu par mot soit 8 écus pour 500 mots.
Art. 2-1 : L’entretien s’échelonne entre 4 et 12 écus selon la qualité de celui-ci. La solde est décidée par le conseil de rédaction qui regarde le rôle et l’importance de la personne interrogée ainsi que la qualité des questions et de la tenue de l’entretien.

Art. 3 : Le journal ayant besoin, malgré tout, d’une certaine régularité, nous demandons aux auteurs de nous tenir au courant de leurs disponibilités. Mais, si jamais un auteur, sans prévenir, ne propose pas d’article pendant 1 mois, à partir du moment où son dernier article a été définitivement accepté, alors, son solde accumulé est remis à zéro et son nombre d’écus par mot est réduit.
Art. 3-1 : Si l’auteur prévient qu’il ne pourra pas écrire dans le mois, alors son solde est gelé jusqu’à sa prochaine création. Le nouvel article sera pris en compte et ajouté au solde.

Art. 4 : Les membres du conseil de rédaction doivent rassembler une caisse de 600 écus que le rédacteur en chef gèrera pour payer les journalistes. La part de chacun dans cette somme est à définir selon la situation de chacun.
Art. 4-1 : Le rédacteur en chef devra tenir une comptabilité de la somme et devra renégocier un renflouement de la caisse lorsque celle-ci passera sous les 200 écus.
Art. 4-2 : En cas d'arrêt du journal pour toutes raisons, le rédacteur en chef sera tenu de rendre l'argent restant selon les pourcentages initiales donnés.

Art. 5 : Pour toucher sa rémunération, tout auteur doit être ou se rendre dans la ville du rédacteur en chef. Le rédacteur en chef est alors tenu à donner la solde accumulé par l'auteur, depuis la caisse mis en place par le conseil de rédaction.
Art. 5-1 : La transaction se fait par la vente de pain par l’auteur à 6 écus plus la rémunération. Ainsi, en l’achetant, le conseil de rédaction verse le dû.
Art. 5-2 : En aucun cas, un auteur ne peut demander au rédacteur en chef de venir dans sa ville lui verser sa rémunération.


V – De la diffusion du journal


Art. 1 : Seul le rédacteur en chef peut publier les articles dans les « topics » ouverts à cet effet.
Art. 1-1 : En cas d’absence du rédacteur, un des adjoints est désigné pour publier les articles et décider de leurs moments de parution.

Art. 2 : Le conseil de rédaction choisit l’ordre et la date de publication des articles en fonction des actualités, des précédents sujets évoqués et de l’activité du journal.

Art. 3 : Le journal sera d’abord publié en Halle de Bordeaux et à la gargote du Duché de Guyenne. De plus, aucune personne extérieure au conseil de rédaction ne sera autorisée à y poster des articles, mêmes ceux officiellement acceptés. Par contre, les commentaires sur les articles sont, quant à eux, bien évidemment, les bienvenus.

Art. 4 : Toute personne qui souhaiterait diffuser le journal en dehors de ces deux forums y sera vivement invitée. Il recevra ainsi une autorisation spéciale et sera considéré comme correspondant, il pourra poster les articles sur la halle de sa ville voir sur la gargote de son Duché ou de son Comté.
avatar
Vidin

Messages : 390
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum